attirer les alliés du jardinier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

attirer les alliés du jardinier

Message  Admin le Mar 1 Jan - 0:29

Favoriser l’attractivité et le logis des alliés du jardinier est plus que bénéfique.
Tout d’abord ces conseils sont efficaces à condition de ne pas utiliser de produits d’origine chimique. L’efficacité et la pérennité de cette technique se fait à long terme, si l’on continue de les respecter et que le voisinage n’utilise pas à tord des produits chimiques.
Pour lutter contre les limaces et escargots on peut mettre autour des cultures des fosses remplis d’eau ou des pièges à limaces remplis de bière. On peut aussi mettre ou associer des cendres de cheminée, des coquilles d’œufs broyées, des aiguilles de conifères. O peut faire du purin de cassis ou d’hortensias ou même de limaces et que l’on répandra pour les chasser. Il est conseillé de mettre des tuiles et planches, où limaces et escargots vont se réfugier par temps chaud : il ne reste alors plus que de les ramasser. Dans les terres lourdes veuillez dès que possible sarcler et biner la terre pour éviter l’apparition de fissures dans la terre ou d’une croûte et qui serviront d’abris à ces mollusques. Une dernière technique consiste à introduire par temps humide un nématode spécifique aux limaces. On en trouve dans les jardineries. Ce ver s’insère dans l’orifice de respiration des limaces et les tue ainsi. Il prolifère tant qu’il y a des limaces et disparaît en même temps qu’elles. Pour les escargots cette méthode n’est pas efficace. Il reste à attirer ses prédateurs comme le perce-oreille, la musaraigne ou le hérisson. Grâce au tas de compost ou à des abris direct en terre on peut abriter le perce-oreille ou la musaraigne, qui s’y abritent l’hiver. Pour le hérisson des tas de branches suffiront pour l’attirer. La taupe aussi mange les escargots et en même temps aère le jardin, malgré qu’elle fasse des trous dans les gazons.
La chrysope, la guêpe solitaire, la larve de coccinelle sont les prédateurs les plus connus des pucerons. Il faut agir avant leur prolifération et surtout l’arrivée des fourmis, qui en échange de leur miellat les protègent aveuglément. Soit on introduit ces alliés soit on les héberge l’hiver (du moins leurs larves). Pour cela on percera une bûche de bois avec des trous de différents diamètres et tous parallèles de sorte à tous les attirer. Une autre consiste à faire des fagots de morceaux de 20 cm de bois creux ou à moelle comme le forsythia ou le groseillier ou le framboisier. On attachera le tout à une hauteur minimale de 20 cm.
On attirera les oiseaux en faisant des abris en hauteur et en les nourrissant principalement de graisses l’hiver. Surtout il ne faut pas oublier d’y associer de l’eau.
L’association des cultures avec des fleurs et aromatiques, des plantes sédentaires dites mauvaises herbes permet également d’attirer ces insectes.
En associant une plante avec une autre pour chasser le parasite de la première on lutte aussi biologiquement.

Admin
Admin

Messages : 13
Date d'inscription : 04/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://cheret-forum.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum